Actualité > Journée Mondiale pour Afrin

Journée Mondiale pour Afrin

A Paris, Strasbourg et Toulouse, militants et sympathisants de l’OCML VP étaient présents dans les manifestations pour la Journée Mondiale pour Afrin et le Newroz (nouvel an kurde) ce samedi 24 mars. Voici ci-dessous l’une des interventions lues à cette occasion :

Il aura finalement fallu plus de deux mois pour que la deuxième armée de l’OTAN, l’armée turque alliée avec différents groupes djihadistes, prennent le contrôle d’Afrin, capitale du Canton du même nom. Un des trois cantons du Rojava.

Aujourd’hui, nous voulons rendre hommage aux milliers de combattants YPG, YPJ, FDS et aux internationalistes qui ont combattu courageusement pendant plus de 60 jours l’armée de l’État fasciste turc. Plus de 800 combattantes et combattants sont tombés dans la défense du canton selon les Forces Démocratiques syriennes, aujourd’hui nous affirmons que leur combat continue de vivre partout où la résistance à l’impérialisme et au fascisme se poursuit !
Sehid Namirin !

Aujourd’hui, le combat se poursuit par la guerilla à Afrin mais aussi dans la défense des deux autres cantons du Rojava qui viennent directement d’être menacés par Erdogan qui promet de prendre les villes de Kobané, Tal Abyad, Manbij, Qamishlo ainsi que le mont Shengal situé à la frontière irakienne.
Mais aujourd’hui, l’heure est à tirer les bilans. Et la principale leçon de cette opération c’est qu’évidemment nous n’avons rien à attendre de la communauté internationale, la France en tête. L’impérialisme fera toujours le choix de la défense de ses intérêts stratégiques politiques et économiques et aujourd’hui cela passe par la défense indéfectible de ses soldats et pions au Moyen Orient en particulier l’Arabie Saoudite, Israël et la Turquie !

Alors camarades, l’heure est à affaiblir l’allié de la Turquie qui se trouve ici, le gouvernement Macron. L’allié économique, l’allié politique, l’allié militaire ! Lui qui est si prompt à condamner la prise d’otage d’hier revendiqué par Daesh dans l’Aude mais qui n’a pas hésité une seule seconde à lâcher les kurdes face à l’État turc, Al Nosra et autres groupes djihadistes. Son double discours ne doit plus nous tromper !
Battons nous ensemble camarades, pour affirmer et construire toujours plus la solidarité internationaliste avec la lutte progressiste et émancipatrice du peuple kurde. Et battons nous ici contre l’impérialisme français et son gouvernement Macron/Philippe qui attaque de pleins fouets les prolétaires.
Car les coups que nous portons à Macron et à sa clique sont autant de coups portés à Erdogan !

- Macron, Erdogan, Poutine, Assad, Trump, Merkel sont les ennemis du prolétariat et des peuples dominés !
- Construisons notre camp ! Un camp internationaliste, anticapitaliste et antifasciste !
- Afrin est tombée mais la résistance continue !
- Biji Rojava ! Biji Kurdistan !

Rassemblement à Toulouse pour la Journée Mondiale pour Afrin
Soutenir par un don