Approfondir > Argentine : l’avortement sera la loi !

Argentine : l’avortement sera la loi !

Argentine, après un vote serré à la Chambre de Députés, avec une attente qui a duré 23 heures, l’avortement légal a été gagné à la Chambre des Députés. Des milliers de femmes et d’hommes présentEs dans les rues, la lutte continue car la loi doit passer ensuite au Sénat. Allons vers l’adoption de la loi chez les sénateurs !

Les 13 et 14 juin, les femmes d’Argentine, un million de personnes au Congrès (beaucoup de jeunes femmes), avons remporté la victoire de l’adoption des députés du projet IVE (IVG - interruption volontaire de grossesse).
C’était le premier tour. Nous devons maintenant obtenir l’autre moitié, l’adoption par les sénateurs. Ce ne sera pas facile ou "taquito" (en football passe qui se fait avec le talon).
Mardi, alors que se jouait le match de football Argentine-Croatie, la vice-présidente de la nation, Gabriela Michetti, a envoyé le projet IVE à quatre comités : santé et justice, affaires criminelles, budget et affaires constitutionnelles. C’est une manœuvre claire qui vise à retarder la discussion et à l’entrée de ces commissions, il pourrait y avoir des modifications, avec une seule de ces modifications, le projet risquerait de mourir.
Dans le cadre de la Campagne pour le droit à l’avortement et avec un ensemble d’organisations féminines, d’organisations sociales, d’actrices, de professionnels, etc., nous avons participé à certaines réunions et nous avons rejeté la soumission à ces quatre comités. Nous voulons un projet sans aucune modification, assez de retards par Michetti. Car en arrière plan, elle continue à pousser l’avortement clandestin, avec les risques et les conséquences connus. Les femmes, nous ne peuvent pas perdre plus de temps !
En outre, l’adoption par l’Argentine a eu un impact important dans de nombreux pays d’Amérique latine : Équateur, Pérou, Chili, Brésil, Mexique, Colombie, Venezuela, Costa Rica et Paraguay, ou déjà commence à être impulsé des campagnes dans chacun des pays, avec des slogans comme : "Si l’Argentine peut, le Venezuela aussi" par exemple.
En outre, nous avons conclu une série d’accords. Premièrement, que le travail que nous effectuons pour obtenir l’adoption est de nature fédérale, c’est pourquoi ce mardi 26/6, nous faisons la promotion de Rencontres Fédérale dans tous les endroits du pays, avec les mesures qui sont adoptées dans chaque endroit.
En outre, une conférence de presse était prévue le 28 juin. Et pour fixer une date d’urgence pour son traitement. La Campagne pour le droit à l’avortement a également été informée qu’il y aura une réunion plénière nationale de la campagne à CABA les 7 et 8 juillet. Par conséquent, ce doit être une tâche de tout le Parti et de la Jeunesse de jouer afin que nous puissions atteindre l’autre moitié de la victoire. Ce ne sera pas facile, mais ce n’est pas impossible. Parce que c’est une nécessité pour conquérir ce droit, déployons toutes nos forces pour atteindre cet objectif.
Ce sera la loi !

María Rosario
Hoy, revue du PCR Argentine n °1723 - 27 juin 2018 (traduit par l’OCML VP)

Soutenir par un don